L’IMPM organise la première édition du concours d’éloquence « My 180 Seconds Project »

 

L’évènement s’est tenu le vendredi 23 novembre 2018 dans la salle de conférences de l’Institut de Recherches médicales et d’études des plantes médicinales (IMPM). Cette première compétition du genre à l’IMPM visait à stimuler l’esprit de synthèse et de pertinence chez les chercheurs de l’institut, dans une double optique : – les aguerrir pour la rédaction des projets de recherche bancables, aux contenus pertinents et soutenus, en vue de la recherche efficace et efficiente de financements extérieurs ; – les armer et roder leur mécanique pour d’éventuelle participation à des rencontres internationales de même obédience, à l’instar du fameux concours « Ma thèse en 180 secondes ».

Après le mot d’ouverture du Directeur Adjoint de l’IMPM, Dr. Tom AGBOR EGBE, représentant le Directeur de l’IMPM indisponible, la compétition a débuté à 10h et mettait aux prises 13 candidats présélectionnés dans les différents centres de recherches de l’IMPM.

A l’issue d’une compétition où chaque candidat disposait de trois minutes pour défendre son projet, le jury de céans et le public massif a décerné les prix ci-après :

Premier prix du jury et prix du public : Dr KUISSU Mimosette (CRPMT)

Dr KUISSU Mimosette, Premier prix du jury et Prix du public

ATEMBEH Noura, 2e Prix Jury

ATEMBEH Noura
Centre de recherche médicale, CRM-IMPM
Deuxième prix du jury

EBOGO Jean-Thierry, 3e Prix Jury

EBOGO Jean-Thierry
Centre de recherche médicale, CRM-IMPM
Troisième prix du jury

FANTA YADANG Sabine, 4e Prix Jury

FANTA YADANG Sabine
Centre de recherches en plantes médicinales et médecine traditionnelle, CRPMT-IMPM
Quatrième prix du jury

IKOME Nalova HERMIA, 5e Prix Jury

IKOME Nalova HERMIA
Centre de recherches en plantes médicinales et médecine traditionnelle, CRPMT-IMPM
Cinquième prix du jury

Cet événement soutenu et encouragé par le Directeur de l’IMPM émane d’une proposition de Dr NZWEUNDJI Justine Germo, chercheure à l’IMPM et par ailleurs présidente de la Cameroon Academy of Young Scientists (CAYS). Il s’agit d’une traduction de la volonté du Directeur de l’IMPM mainte fois exprimée de voir les chercheurs prendre des initiatives et s’impliquer davantage dans des activités pouvant contribuer à leur épanouissement professionnel et au rayonnement de l’institut.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *