CAMDIAGNOSTIC se dote d’une unité pilote de production des réactifs

Un bon point du partenariat Nord-Sud

Une délégation de SFRI et Bordeaux Métropole chez le ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Dr. Madeleine Tchuinté, le 29 juin 2016.

Dans l’optique de ce projet de transfert de technologie, une importante délégation de Bordeaux Métropole, siège de la société SFRI, a séjourné au Cameroun le 29 juin 2016. Conduite par Michel Vernejoul, envoyé spécial de M. Alain Juppé, président de Bordeaux Métropole, cette délégation était composée de Pierre de Gaétan Njikam Mouliom, adjoint au Maire de Bordeaux en charge des partenariats avec l’Afrique subsaharienne, Sylvie Cazes, présidente de la Cité du Vin, Stéphanie Barral, responsable adjointe de l’école du vin du conseil du vin de bordeaux, Gilles Mougin, Pdg de la société française de réactifs et d’instruments (SFRI) et Fritz Ntone Ntone, délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala.

Dès son arrivée, la délégation a été reçue en audience par le Ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Dr. Madeleine Tchuinté. Une audience qui a permis de mettre en relief l’apport déterminant de Bordeaux Métropole dans la formation de plusieurs médecins camerounais  et l’implication personnelle de son président dans l’initiation et l’aboutissement du projet de mise en place d’une unité de production des réactifs d’hématologie et de biochimie à CAMDIAGNOSTIC.

Le Dr Madeleine Tchuinté a saisi l’occasion pour saluer l’exemplarité du partenariat entre l’IMPM et la société française de réactifs et d’instruments (SFRI), spécialisée dans les analyses de biologie humaine qui, dans son opérationnalisation, va permettre le transfert de technologie en matière de fabrication des réactifs de biochimie et d’hématologie ici même au Cameroun.

L’impact sur la santé des populations et l’économie camerounaise est le plus grand bénéfice à en tirer, a conclu le ministre.

Au sortir de l’audience, la délégation de Bordeaux Métropole a procédé à la visite du site destiné à l’usine, sous la conduite du directeur de CAMDIAGNOSTIC, le Pr. Jean-Louis Essamé Oyono.

Un enjeu stratégique pour le Cameroun et l’Afrique

Techniciens dans l'unité biotech de production des reactifs à l'IMPM

Techniciens et chercheurs en activité dans l’unité pilote de production des réactifs à l’IMPM

L’implantation d’une unité BioTech pour la production locale des réactifs de diagnostic in vitro à destination du marché national et des pays africains revêt pour le Cameroun un enjeu stratégique.

En effet, ce projet offre une indépendance dans la production de réactifs de routine utilisés par tous les laboratoires de biologie du pays. L’hématologie (sous son volet comptage de cellules) et la biochimie sont des tests prescrits par tous les médecins dans le but d’éclairer leur diagnostic ou de suivre la qualité des traitements qu’ils ont prescrits. Ce sont des tests de routine pratiqués dans tous les laboratoires.

On comprend, dès lors, la volonté du gouvernement camerounais de soutenir et d’accompagner ce projet d’envergure proposé par le Pr. Jean-Louis Essamé Oyono, Directeur de CAMDIAGNOSTIC.

CAMDIAGNOSTIC est un centre de production des tests de dépistage et de diagnostic, une structure spécialisée de l’Institut de recherches médicales et d’études des plantes médicinales (IMPM). Placé sous la tutelle technique du ministère de la Recherche scientifique et de l’innovation, il a pour missions de :

  • produire et vendre des tests de dépistage et autres réactifs
  • appuyer la recherche sur le VIH et autres pathologies
  • mettre à la disposition des formations sanitaires du Cameroun des tests de diagnostic rapides et des réactifs fiables et à faibles coûts
  • sécuriser la circulation des produits sanguins
  • former le personnel de laboratoire à l’utilisation correcte des tests et réactifs produits et distribués par CAMDIAGNOSTIC
  • évaluer les tests
  • mettre en place une sérothèque qui servira au contrôle de qualité des tests et réactifs et à l’étude de leur performance
  • appuyer la recherche sur le VIH/SIDA et autres pathologies.

Atouts et impacts socio-économiques du projet

Le projet présente, pour le Cameroun et l’ensemble des pays de l’Afrique au sud du Sahara, de nombreux atouts. Les impacts bénéfiques sur les populations et l’économie locales seront considérables. Sans être exhaustif; il convient d’en citer quelques-uns :

  • amélioration de la qualité des soins garantis par le ministère en charge de la santé publique en rendant disponibles et accessibles ces réactifs fondamentaux pour le diagnostic des pathologies du sang, du foie et du rein
  • création de nombreux emplois directs et indirects
  • disponibilité permanente des stocks par la production locale, ce qui permet d’éviter les ruptures d’approvisionnement et, ainsi, améliorer considérablement la qualité et la rapidité des soins
  • réduction des coûts de prise en charge dans les laboratoires : le faible coût des réactifs qui s’arriment aux revenus moyens des populations va considérablement contribuer à améliorer leurs conditions de vie
  • contribution à l’accroissement de la richesse nationale par la baisse des importations
  • incitation à la compétitivité des entreprises nationales et des produits locaux

Réactifs fondamentaux pour le diagnostic des pathologies du sang, du foie et du rein.

Formation du personnel :

La formation spécialisée de chercheurs et technicien supérieur de l’IMPM/CAMDIAGNOSTIC, dont une phase s’est déroulée sur le site de l’Unité de production des réactifs à Yaoundé – Cameroun, et l’autre sur le site de l’usine SFRI Medical Diagnostic de Bordeaux en France, a permis au personnel d’acquérir des aptitudes pour la maintenance des équipements industriels, et pour l’utilisation optimale des équipements de production.

Le directeur de CAMDIAGNOSTIC, Pr. Essame Oyono, satisfait des premiers réactifs made in Cameroon

Ce projet, dont les équipements sont d’ores et déjà installés à CAMDIAGNOSTIC, et le galop d’essai effectué avec la fabrication des premiers prototypes, offrira une nouvelle visibilité internationale à Camdiagnostic, mais aussi, il démontrera le dynamisme de l’industrie du Cameroun dans un secteur clé pour tous les pays.

[En savoir plus sur le produit]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *